16 mai 2007

La créature

L'appareil photographique, par principe, ne peut enregistrer que ce qui se trouve devant l'objectif au moment du déclenchement : une "réalité" instantanée sans passé ni avenir, qui n'existait pas une fraction de seconde avant la prise de vue et qui n'est plus aussitôt après.

Chaque photographie étant perçue comme une "limite", elle définit, en quelque sorte, une fin possible du monde. Pourtant chaque vision produit un résultat différent : deux personnes ne voient jamais la même chose, ni d'ailleurs la même personne à des moments différents. Il y a ici un paradoxe : la réalité morte contenue dans chaque photographie ne cesse d'évoluer, donc de vivre, au fur et à mesure que des regards, au fil du temps, en pétrissent l'objet. Chaque photo dissimule l'infini d'un univers d'où peut surgir à tout moment une étrange "créature"!


20070312

Posté par DA_vid à 16:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur La créature

  • La Créature

    Du supposé banal naît l'étrange, de l'étrange naît l'imaginaire, de l(imaginaire naît la liberté. J'aime.

    Posté par Gérard J Cayla, 24 mai 2007 à 12:37 | | Répondre
  • jolie photo !

    Posté par denis, 19 juin 2007 à 16:36 | | Répondre
Nouveau commentaire